Skip to content

Jour avec, jour sang

Dans ta tête c’est Guantanamo
T’es poète mais t’as pas de mots
Dehors c’est un déferlement
Et toi tu rêves d’enfermement
Dans la prison de tes cellules
Dans ta cellule de déraison
T’es devenu un mutant mutique
Et tu n’entends plus de musique
Tu aimerais que ton silence
Contamine tous tes autres sens 
Et que le soleil évanoui
Se soit à jamais assoupi
Tu voudrais que le monde entier
T’abandonne à perpétuité
Et qu’une pluie démente puisse couler
Sur ton visage coagulé
Mais là tout près à tes côtés
Certains se sentent préoccupés
Ne condamne pas les issues
Ne passe plus inaperçue
Montre toi sous ton mauvais jour
Ils sont capables de cet amour
C’est bien là, la preuve qu’ils t’aiment
Car ils t’ont rendue à toi-même

Illustration: Jorm S.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: